La commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE) poursuit son grand travail d’enquête et relance son appel à témoignages. Elle invite les victimes ou témoins d’abus sexuels commis depuis 1950, par des prêtres ou des religieux/religieuses sur des mineurs ou des personnes vulnérables, à prendre contact avec l’équipe mise en place pour cela par cette Commission. Depuis le mois de juin, plus de 2200 personnes ont déjà témoigné. C’est toujours possible d’écrire ou de téléphoner, jusqu’un juin 2020.

La visée de cette enquête est de prendre la mesure aussi complète que possible des actes commis depuis 70 ans, pour mesurer l’ampleur du phénomène et des traumatismes subis, pour apprécier la réaction des responsables de l’époque, pour analyser les dysfonctionnements et formuler des recommandations afin d’éviter la réitération de tels crimes ou délits. Il ne s’agit pas de guérir le mal qui a été fait, ni de se substituer à la justice ou aux professionnels du soin et de l’écoute des victimes, mais d’aider à faire la vérité.

Comment contacter la commission ?

Numéro de téléphone : 01-80-52-33-55               (ce numéro est joignable 7 jours/7 de 9h à 21h)

Courriel : victimes@ciase.fr

Adresse postale : Service CIASE – BP 30132 – 75525 Paris Cedex 11

Chaque témoignage apportera sa pierre à l’édifice de vérité qui cherche à se construire. Il s’agit là d’essayer de faire tomber le mur du silence qui fait que les victimes demeurent des victimes et que les abus perdurent.

L’anonymat de celles et ceux qui seraient amenés à témoigner sera préservé nous assure le président de la Commission, et les données recueillies traitées avec toutes les garanties requises. Par contre, la commission sera conduite, en application du code pénal, à signaler à la justice les crimes et délits qui seraient portés à sa connaissance.