Isabelle, Auxiliatrice psychanalyste, a coanimé avec un couple de médecins, un frère carme et une autre psychanalyste une session sur « l’emprise » destinée aux formateurs dans la vie religieuse. Venant de la diversité de la vie religieuse, ils étaient une quarantaine à La Barouillère les 4 et 5 mai. Religieux contemplatifs ou apostoliques, tous et toutes se sont retrouvés autour de ce thème :

Aimer chastement, ou comment sortir de l’emprise

Voici comment l’argument leur était présenté :

Le risque d’emprise et la quête sans cesse à renouveler de la chasteté sont au cœur des relations humaines et, donc, de celles qui sont les vôtres dans l’exercice de votre mission de formateurs / accompagnateurs dans la vie religieuse.
Nous vous proposons de travailler ensemble à travers des topos, des échanges et des cas pratiques, comment l’emprise (spirituelle, affective, intellectuelle…) n’est pas seulement une exception dans nos vies mais vient nous solliciter dans l’ordinaire des jours et des relations. Nous verrons comment la chasteté, vécue librement, peut permettre de sortir de toute forme d’emprise.

Parmi les nombreux fruits, il y a le croisement riche des expériences de formation différentes et la joie des participants à la partager. La redécouverte, pour chacun différente, de quelques aspects de la psychologie humaine et l’approfondissement nécessaire de ce que recouvre la chasteté.

Partagez !