Ainsi soient-elles

Un film documentaire sur les Auxiliatrices du Québec.
France 2 a diffusé une nouvelle fois ce film documentaire le 5 janvier à 23h55… et il reste disponible sur france.tv pendant 2 mois : 
https://www.france.tv/documentaires/societe/1275791-ainsi-soient-elles.html.
Une belle occasion de le visionner si vous n’aviez pas pu le faire au printemps 2020 ou si vous souhaitez le revoir…Voici ce que nous en disions au moment de sa sortie sur les chaînes françaises en 2020 :

Elles ne sont plus que 7 (10 au début du tournage), à Montréal, et dans Ainsi soient-elles toutes parlent avec sérénité et même humour de leur « prévisible disparition » au Québec et se demandent « comment fermer les livres ».

« Nous sommes des auxiliatrices, pas des auxiliaires tristes », lance Gisèle. « D’autres vont prendre le relais », dit-elle sans amertume, et rejoindre ces luttes féministes, syndicales, internationalistes et pacifistes auxquelles elles participent encore aujourd’hui. Sans se consacrer à une œuvre précise, les sœurs ont toujours eu pour vocation de venir en aide aux plus démunis d’ici et d’ailleurs et de dénoncer bien fort les injustices dont elles étaient témoins.

Ce film a été réalisé par un jeune cinéaste, Maxime Faure : « Le fait qu’elles soient à la fois croyantes et féministes m’a interpellé. Je ne savais pas que c’était possible et j’ai eu envie de comprendre comment elles conjuguaient cette contradiction entre leur féminisme et leur appartenance à une institution patriarcale ». Le tournage s’est étalé sur plusieurs années. Maxime Faure pensait être face à un groupe et il a découvert combien ces femmes sont différentes, combien le chemin de chacune est unique. « Leur Église, elle est sur le terrain, dans les gestes », répond-il lorsqu’on lui demande pourquoi il n’a pas pris le temps de filmer les sœurs durant leurs moments de prière.

Les Auxiliatrices sont arrivées au Québec en 1949 et le film est sorti fin 2019, pour le 70e anniversaire de leur arrivée. C’est comme un legs des sœurs à la société, un testament pour nous Auxiliatrices présentes encore dans une vingtaine de pays à travers le monde.