logo-dark

Welcome to our blog.


30 septembre 2022

30 ans, ça se fête !

M-Odile-Flute
Marie-Odile est Auxiliatrice depuis 30 ans et elle a célébré l’anniversaire de son premier engagement à l’église du Plateau à La Duchère, quartier où elle vit actuellement. Elle a partagé son action de grâce avec les paroissiens avec ces quelques mots… et sa flûte.
M-Odile-Ambon

Voici le temps de l’action de grâce, temps de gratitude pour tout le bien reçu depuis mon engagement comme religieuse auxiliatrice des âmes du purgatoire il y a 30 ans, sans oublier tout ce qui m’a été donné depuis ma naissance.

Que cette action de grâce puisse être aussi pour vous l’occasion de regarder tout ce que vous avez reçu de bon dans votre vie.

De mon côté, je peux dire que Dieu est vraiment fidèle ! En suscitant en moi le désir de l’aimer et le suivre comme auxiliatrice, dont la vocation est d’accompagner de différentes manières tous ceux qui vivent des situations de passage douloureux, tous ceux qui ont besoin de se savoir aimés sans condition, le Seigneur m’a aussi donné les moyens de vivre et de creuser ce désir. Cela s’est fait au fil des jours, avec des sœurs de différentes nationalités, françaises, japonaises, rwandaises, autrichiennes, roumaines, mexicaines, etc. et dans des envois en mission auprès de jeunes de différentes conditions dans des lieux divers : Lyon, Marseille, Champs-sur-Marne et sur des chemins de pèlerinages. Ces 30 ans n’ont pas affaibli mon désir, qui en fait ne cesse de grandir, comme une soif immense que le cœur de Jésus ne cesse d’alimenter.

Je suis heureuse de partager cette action de grâce avec vous, en vous remerciant de votre communion dans la prière.

Au cours de la journée du patrimoine, La Barouillère a ouvert ses portes, comme chaque année, pour la visite du jardin et de la chapelle avec son dôme byzantin. Environ 200 personnes sont passées.

Les sœurs font visiter et racontent l’histoire de ce lieu. Imaginez, jusqu’au 17e siècle, l’emplacement était terre d’abbaye et n’était pas constructible… C’était des champs…

Les personnes, d’horizons très variés, sont heureuses de découvrir notre maison :

« Nous sommes allés en haut de la Tour Montparnasse et nous avons vu ce dôme. Nous nous demandions ce que c’était. Nous avons cherché et nous voici, heureux de cette découverte… »

« Nous habitons à côté, et nous étions intrigués par ce jardin… »

« J’ai été verrier, et je cherche les chapelles dans Paris… celle-ci est magnifique… »

« C’est très paisible ici, en plein Paris… »

Et ces journées sont aussi l’occasion de parler de notre vie religieuse, de la vie en communauté, des raisons qui nous ont poussés à adopter cette forme de vie, de nos activités, des vœux… Certains sont heureux de savoir qu’il y a une messe le jeudi matin et promettent de venir de temps en temps…

Belle journée donc, pour faire des liens avec notre environnement, nos voisins, des parisiens….

En fin d’après-midi, nous avons eu la joie d’accueillir 3 jeunes musiciens ukrainiens pour un concert avec violons et violoncelle.

Après de nombreuses années en mission pastorale à Cergy, dans le diocèse de Pontoise, Betty vient de partir à Versailles pour une nouvelle étape. A l’occasion de son départ, elle a été interviewée pour le site du diocèse pour partager sa vision de cette Eglise du Val d’Oise qu’elle connaît bien.

« Je suis confiante pour l’avenir. Avec quelques craintes. »

Sœur Betty revient sur ses premières années dans la ville nouvelle de Cergy « encore en plein chantier ». A cette époque, il s’agissait surtout de construire une « Eglise de Pierres vivantes », dans la foulée du Concile Vatican II.

Concernant l’avenir de l’Eglise, Sr Betty se dit confiante mais ne cache pas une certaine inquiétude. Pour elle, l’atout de notre Eglise diocésaine demeure la participation de nombreux laïcs bien formés.

Elle espère beaucoup du synode sur la synodalité. Elle est convaincue qu’il en résultera des retombées positives. Elle souhaite que nous serons capables d’accueillir paisiblement et joyeusement le bouleversement que provoquera cette démarche de toute l’Eglise…

(extrait du site du diocèse)