logo-dark

Welcome to our blog.


25 janvier 2023

24 h OFF avec Dieu

S’arrêter 24 heures, se mettre en mode OFF : une bonne idée et une décision à prendre au cœur d’une vie parfois un peu trop trépidante. 

Les Auxiliatrices proposent d’ouvrir leur maison aux jeunes (20-40 ans) pour une pause avec Dieu de 24 heures, à Paris (6e).

Souffler – Prier – Récolter – Partager – (Re) bondir

tel est le programme

Alors n’hésite pas trop longtemps et réserve ta journée : du vendredi 10 février 2023 à 18h30 au samedi 11 février à 18h.

Pour en savoir plus et pour t’inscrire :
– un flyer (ici)
– une adresse : accueil.barouillere@auxif.org
– un téléphone : 06 65 41 74 74 (sr Marie-Anne)

Et tu peux déjà noter les prochaines dates :
– 10-11 mars 2023
– 2-3 juin 2023

« Souffrance des patients, souffrance des soignants. »

A Lille, Paris ou Marseille, avec d’autres étudiants et jeunes professionnels du secteur médical et paramédical, s’arrêter le temps d’une soirée pour prier, relire sa pratique, partager des situations vécues, réfléchir ensemble…

Pour + d’info : https://www.facebook.com/magissante/

Les prochaines rencontres :

  • À Lille le 1er février au presbytère de l’église St Maurice, de 19h30 à 22h
  • À Marseille le 7 février au Mistral, de 20h à 22h
  • À Paris le 7 février à la Maison Magis, de 20h à 22h

Le thème de la soirée sera : « Souffrance des patients, souffrance des soignants. »

Pour t’inscrire à cette soirée à Lille, Marseille ou Paris, c’est juste ici : https://bit.ly/3f9vmVu

Si tu as des questions c’est par ici : magissante[@]yahoo.fr

Et pour voir les autres dates (et d’autres propositions), rendez-vous sur la page des propositions pour les jeunes

Le sacrement de réconciliation dans les Exercices spirituels.

Dans les Exercices, le pardon n’est pas un préalable à la relation qui va se nouer avec Dieu mais bien un fruit de celle-ci. La découverte de l’amour inconditionnel du Seigneur permet au retraitant de se présenter devant lui avec ses fautes, sans craindre le jugement.
À partir de leur expérience d’accompagnement des personnes faisant les Exercices spirituels, Jeanne et Michel, un jésuite, échangent sur le pardon.

Avant de vivre la démarche de réconciliation, « il est bon de prendre le temps de se mettre en présence de Dieu, d’entrer dans une relation heureuse et positive avec lui, de bien laisser travailler les images que l’on se fait de lui. »

« La mauvaise culpabilité est un jugement qu’on porte sur soi-même. On se juge négativement parce qu’on ne correspond pas à l’image qu’on voudrait avoir de soi-même. Et c’est, en cet endroit, qu’il y a une espèce de voyage à engager. Un voyage qui va aider à dépasser la culpabilité ou le jugement de soi sur soi, pour se mettre finalement en présence de Dieu et, ainsi, recevoir la bonne nouvelle du pardon. »

Impossible pardon ?, Christus n°277, janvier 2023, p.78-87