Un bonjour chaleureux à vous tous, ami/es de France et d’ailleurs qui lisez régulièrement nos actus ou notre page Facebook !

C’est un temps inédit qui s’ouvre pour chacun/e, où nous découvrons et allons découvrir bien des choses.

Comment vivre en temps de « guerre » contre un minuscule virus, comment ralentir nous qui sommes d’ordinaire sur-occupées, comment vivre en temps de confinement, les un/es avec les autres quand nous sommes dans les mêmes maisons ou appartements, ou quand nous sommes très à distance au contraire, comment vivre aussi avec la peur et l’incertitude quant au lendemain…

Nous sommes déjà forcément – et nous continuerons à l’être – agité/es par des « mouvements intérieurs » divers : angoisse, colère, mais aussi compassion, admiration, désir de servir, paix si cela nous est donné. Dans nos communautés, nos familles, la confiance, la solidarité, la patience, la fraternité et peut être même le sens de l’humour vont être mises à mal, mais elles vont surtout être convoquées : oui, nous sommes et serons convoquées ensemble au meilleur de nous-mêmes, au meilleur de nos communautés et familles !

Convoqué/es au meilleur : convoqué/es à cette responsabilité élémentaire qui consiste à « rester chez soi », à ne pas transmettre le virus, mais qui consiste aussi à ne pas rajouter l’angoisse à l’angoisse, à ne pas agiter volontairement en soi et autour de soi la marmite des émotions négatives, mais à choisir résolument de vivre le « jour présent » et sa grâce particulière.

A bientôt !

Emmanuelle, Responsable de la province de France Belgique