Jean est décédé le 7 mai. Nous avons demandé à Catherine, qui le connaissait, de nous dire quelques mots.

Catherine continue d’aller, une fois par semaine, dans un foyer de l’Arche à Paris

« J’ai eu la chance de passer 25 ans de ma vie à l’Arche avant d’entrer chez les Auxiliatrices.

Jean, comme pour beaucoup d’autres, a été pour moi un maître spirituel et un ami. Je garde en moi son invitation à non seulement aimer les pauvres et les petits mais à grandir moi-même dans l’accueil de mes propres fragilités, à me réjouir de la tendresse que Dieu a pour tous.

Aujourd’hui, mon expérience de l’Arche se tisse avec le charisme des Auxiliatrices : aller vers ceux que l’on oublie, accompagner chaque passage vers l’espérance,…. continuer de me réjouir de la vie de Dieu en chaque homme. »

« Aimer c’est ouvrir son cœur aux autres, les écouter, les apprécier, voir en eux leur beauté et leur valeur, désirer profondément qu’ils vivent et qu’ils grandissent. »
(Jean Vanier, Le corps brisé, retour vers la communion, Ed. Parole et silence)