Du mystère pascal à la communion des saints

En ce temps de Pâques, il n’est pas ordinaire de parler de la communion des saints ! Et pourtant, c’est bien au cœur du mystère pascal qu’elle s’enracine, comme le disent nos constitutions au numéro 18 : « Nous croyons qu’il n’y a aucune frontière à l’Amour et sommes solidaires de ceux qui suivent Jésus Christ dans sa Pâque, qu’ils soient sur la terre ou passés par la mort ».

Découvrez comment Sylvie le vit, dans Les essentiels de La Vie n°3997, du 7 au 13 avril 2022 ou ici en pdf.

Le magazine La Vie a choisi de faire découvrir les œuvres de miséricorde spirituelles. Sylvie a été interviewée pour la 7e de ces œuvres, qui est au cœur de notre charisme : prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

Et toi, Sylvie, comment as-tu vécu cette interview ?
Avant tout comme un temps d’action de grâce, d’émerveillement sur la façon dont le Seigneur m’a conduite et m’a donné d’entrer progressivement, par petites touches, dans le mystère de communion qui est au cœur même du mystère de la Trinité. Et Il poursuit son œuvre encore aujourd’hui au cœur de ma vie et de mes rencontres. Ainsi, plus que d’une interview, je parlerais d’une rencontre où Il était bien présent.

Sylvie, à Marseille, aime aller prier dans la calanque de Sormiou : "La nature est la plus belle des chapelles".