BRUXELLES

En 1870, les Auxiliatrices arrivaient à Bruxelles dans un quartier très populaire.
Elles ont été nombreuses et très actives, notamment au Rwanda où elles ont commencé la mission en 1954. Aujourd’hui elles forment une communauté de 5 sœurs.

Deux sœurs vivent en appartement, dans un quartier multiculturel de Bruxelles. C’est le lieu de rencontre communautaire des sœurs de Belgique, et aussi un lieu d’accueil pour les Auxiliatrices d’autres pays et amis de passage. La communauté s’y retrouve chaque mois.

Marie-Carmel, après de nombreuses années de catéchèse et de pastorale liturgique en école et en paroisse en lien avec Lumen Vitae, accueille maintenant les sœurs et les amis et connaissances. Elle rend visite à ses sœurs en maison de repos (EHPAD). « Les mots accueil et rencontre sont importants pour moi. »

Agnès travaille au service des visiteurs de malades du diocèse de Bruxelles Maline. Elle est engagée auprès des demandeurs d’asile dans l’association JRS Belgium (Jesuit Refugee Service) et partage sa passion de la poterie dans l’atelier Terres de Liberté où elle reçoit petits et grands pour exercer leur créativité. Elle est responsable de la communauté.

Pia partage depuis 2016 – en tant que personne âgée – la vie avec dix personnes qui ont un handicap. Le site se trouve au cœur de Bruxelles, pas loin du Manneken Pis !
Elle continue de rendre visite à nos sœurs et d’autres personnes âgées qui vivent en maison de repos et elle continue l’accueil dans l’église du Béguinage.

Bernadette vit dans le même quartier, en « habitat groupé » composé de couples avec enfants, d’un prêtre et d’une autre religieuse. Elle est membre de l’association Isala qui lutte contre l’exploitation des êtres humains, particulièrement la prostitution. Elle fait de l’information et de la prévention dans les écoles.

Suzanne au centre

Une sœur vit dans une Maison de repos et de soins :
Suzanne habite la Maison Ste Monique, dans les Marolles, quartier populaire près de la gare du Midi. Sa vie spirituelle l’aide à assumer les diminutions liées à l’âge.
Elle est dans l’admiration devant l’attitude positive et chaleureuse du personnel vis-à-vis de tous les résidents.