LYON Plateau

Nous aimons les balcons fleuris !
Notre histoire à la Duchère…
En 1964, alors que l’appel à aller vers les périphéries s’amorçait déjà avec le Concile Vatican II, nous sommes arrivées à La Duchère, un grand quartier populaire et multiculturel alors en construction. Depuis 2003, il est en pleine rénovation, devenant un des premiers écoquartiers labellisés en France. (www.lyonduchere.org)
Aujourd’hui
Nous sommes une communauté de 6 sœurs vivant en deux lieux. C’est une joie d’habiter au cœur de ce quartier très vivant avec ses habitants issus de diverses nationalités, notamment du Maghreb. Les chrétiens sont en minorité mais très engagés dans les différents lieux où se tisse du lien : centres sociaux, Foyer protestant et associations diverses.
Un dimanche après-midi…
Marie-Odile au jardin partagé
En allant faire les courses
L’église cachée dans la verdure, au pied de l’immeuble de Ghislaine et Danièle-Marie
Marie-Odile, Marie-Françoise, Agnès et Geneviève habitent ici
En visite chez nos sœurs en EHPAD à La Roseraie
Marie-Odile

Pour rejoindre ceux qui ceux qui sont blessés par la vie, j’accompagne pour la 6ème année les jeunes de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne) du diocèse de Lyon qui se retrouvent au sein de 9 équipes de révision de vie. Je suis aussi engagée dans une épicerie sociale et solidaire dans le quartier de Vaise où viennent, entre autres, quelques habitantes de La Duchère.
Le goût de faire grandir l’intelligence de la foi en Dieu révélé en Jésus-Christ me conduit cette année à me replonger dans la théologie et à animer un TD en ecclésiologie à l’université catholique de Lyon.

Danièle-Marie

J’habite en HLM depuis 18 ans dans le cadre de l’association « Demain ensemble », projet local en faveur des personnes âgées, je partage la vie des aînés du quartier.

Agnès

Après six riches années à Bruxelles, je découvre le grand diocèse de Lyon et notamment le service du catéchuménat des adultes. C’est un domaine cher à mon cœur depuis mon entrée chez les Auxiliatrices il y a 30 ans. L’Esprit du ressuscité poursuit son œuvre en ce monde dans le cœur des catéchumènes et des accompagnateurs. J’en suis témoin !

Depuis 5 ans, j’anime un atelier de poterie Terres de liberté où les ados et adultes peuvent s’initier au tour et au modelage. Les jeunes exilés du Service Jésuite des Réfugiés sont les premiers sur la liste.

Ghislaine

« Être là » simplement, au milieu de mes voisins sur un quartier, riche de la diversité de sa population, où je vis depuis 17 ans. Voilà maintenant mon statut.

Après un problème de santé j’ai renoncé à toute responsabilité, sauf celle de la prière pour les habitants du quartier et le monde. Mais je fais toujours partie de l’association des locataires. Le « vivre ensemble » est sans cesse à bâtir à travers les petites choses du quotidien.
Avec quelques chrétiennes de la paroisse, nous essayons de réfléchir sur le rapport Sauvé pour comprendre comment notre responsabilité nous engage à une conversion pour une Eglise plus ouverte et accueillante.

Geneviève

Après des années passées au service des migrants à Lille et au service de la vie de la congrégation, je reviens à Lyon dans un quartier transformé, avec des personnes à retrouver ou à découvrir. Mon cœur reste habité par l’attention à nos aînées, en particulier notre communauté en EHPAD à La Roseraie et par nos frères et sœurs exilés à Calais où je vais régulièrement.

Marie-Françoise

C’est ma 7ème année à La Duchère… et pourtant, en raison des changements de sœurs dans ma communauté, me voici dans une vie toute nouvelle ! En effet la communauté précédente était constituée surtout de sœurs retraitées, centrées plutôt sur La Duchère. La vie apostolique de mes 3 consœurs actuelles déborde largement ce cadre… Mes activités et relations nouées depuis 6 ans dans le quartier s’affermissent, mais aussi elles s’enrichissent des nouveaux visages évoqués par mes sœurs, qui me font espérer d’autres rencontres futures… Continuité, nouveauté : une chance de renouvellement.