PARIS Jardin

Située à l’arrière de La Barouillère, du côté de son jardin, notre communauté se caractérise par la diversité des engagements apostoliques : dans la vie professionnelle, les études théologiques et le service de l’Institut. S’ajoute également la richesse des générations différentes, la dimension internationale ainsi que l’accueil d’une sœur d’une autre congrégation. La proximité de l’église St Ignace permet d’être engagées auprès des jeunes en particulier par l’accompagnement spirituel et la participation aux projets de la Maison Magis
Myriam

Retraitée, trois mots m’habitent : gratuité, disponibilité, service.
Gratuité. Je rencontre régulièrement nos sœurs aînées en Ehpad à Versailles et Chartres. Je reçois beaucoup d’elles. J’y contemple la présence de Dieu dans leur sourire, leur fidélité, leur attention aux autres résidants, leur patience et aussi dans les moments plus obscurs et souffrants.
Service. Avec les personnes ou les groupes (CVX – congrégations) que j’accompagne, je vise à être au service de la relation de chacune ou chacun avec Dieu.
Disponibilité. Je rends divers services à l’Accueil Barouillère, j’accompagne la communauté Barouillère 5ème et je réponds « présente » – quand c’est possible – aux imprévus qui pourraient surgir.

Anne-Marie

Je participe au service à l’économat général : des services divers pour les sœurs en mission ou les provinces. Je rejoins régulièrement nos sœurs aînées de Chartres et je représente les Auxiliatrices au conseil d’administration du CISED.

Fumi

Je suis en deuxième année du second cycle de théologie au Centre Sèvres. En étant envoyée de la province de Japon, j’ai la joie de me trouver dans une croisée de différentes cultures et provinces pour faire un pont entre deux. Face à l’exigence de faire des études en langue étrangère, je me laisse conduire par la grâce et la mission qui m’a été confiée dans la confiance en Dieu. La question qui me met en travail pour le mémoire est celle de la solidarité et du sujet. Qui suis-je ? Comment peut-on parvenir à être solidaire de tous ? Je rends service par ailleurs un petit peu pour l’accompagnement des jeunes en lien avec Maison Magis.

Espérance

D’origine rwandaise, je suis assistante sociale auprès des personnes en situation de précarité ou d’exclusion en raison d’un handicap, du chômage ou d’une histoire blessée. Contribuer à l’hébergement, au soin et à l’insertion sociale et professionnelle de ces personnes, c’est leur donner le goût de vivre. Ce qui est le plus important pour moi dans ma mission, c’est d’aider la personne à retrouver sa dignité.