SEVRAN

Arrivées le 21 septembre 2018 à Sevran pour y fonder une nouvelle communauté, nous nous installons dans un ancien presbytère de la paroisse Ste Elisabeth.
Dans une ville multiculturelle, aux réalités contrastées et un quartier en plein développement, nous avons le désir d’une vie fraternelle, simple et joyeuse, attentives dans ce temps de découverte à ce qui peut surgir dans les liens à tisser dans le quartier, la paroisse, le diocèse…
Anne-Solen

Heureuse de notre arrivée à Sevran, je découvre avec bonheur les beaux visages d’une petite communauté ecclésiale vivante et riche de sa diversité !

Mes deux missions principales sont aujourd’hui l’enseignement de la théologie morale à l’Institut Catholique de Paris et l’accompagnement spirituel. En ces deux lieux, je me tiens à la croisée de la Parole de Dieu pour l’homme, et des paroles de l’homme cherchant à vivre sa vie en Dieu. Il m’y est donné de contempler la beauté et de Dieu et de l’homme, et de chercher comment aider l’homme à rencontrer Dieu encore davantage. Il m’y est donné aussi, dans la réflexion ou dans l’écoute et la présence, de faire face au mystère du mal en ses multiples facettes. L’enjeu y est le même : aider l’homme, au cœur même de l’épreuve et en dépit du mal, à rechoisir la Vie.

Rachel

Je suis envoyée en mission pastorale et c’est avec joie que je découvre actuellement le diocèse de Saint-Denis à travers des engagements au service diocésain de spiritualité et au service des relations œcuméniques.

Par ailleurs, je suis une formation d’apprentissage et d’enseignement du Qi Gong.

Marie-Claude

Vivre et travailler dans le 93, un vrai bonheur en ce début d’année marqué par le déménagement à Sevran. Nouvelle étape aussi pour une dernière année de travail professionnel et une nouvelle configuration communautaire, je reçois tout cela comme un don à découvrir avec milles joies et défis, à la grâce de Dieu.

Hélène

« Donnez-leur vous-mêmes à manger » (Lc 9, 13)… A l’adolescence, cette phrase a rejoint mon désir d’un monde plus juste et m’a orientée vers des études d’agronomie. Aujourd’hui, c’est un même souci de la justice sociale et écologique qui m’habite dans ma mission au Ceras, où je participe à la formation de mouvements ou communautés chrétiennes à la pensée sociale de l’Eglise, tout particulièrement à partir de Laudato Si’, le texte du pape François qui nous invite à écouter « tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres ».
Je suis aussi très heureuse de notre nouvelle implantation en Seine-Saint-Denis, dans ce diocèse où tant de nationalités et cultures se côtoient. Et je garde les yeux ouverts pour y trouver un lieu d’ancrage associatif et/ou pastoral en dehors du travail…