Espérer encore
Desclée De Brouwer, 2007, 169 pages

Violence, angoisses, souffrance… Pourquoi se battre, puisque le combat semble perdu d’avance. Au nom de quoi, de qui, persister, durer, avancer ? Serions-nous des déçus de l’espérance, de la confiance et des promesses ?

Si le mal est une énigme intarrissable, Isabelle affirme pourtant que l’amour l’est tout autant. Peut-être même davantage. Quel mystère que sa présence ! L’espérance n’est pas autre chose que cet amour qui ne baisse pas les bras, qui ne se laisse pas déborder par ce qui n’est pas de lui. L’espérance est l’audace de l’amour, reçu et donné.

Aumônier à la prison de Fleury-Mérogis, Isabelle côtoie au jour le jour la désespérance la plus profonde. Enfances meurtries, familles brisées, vies gâchées… Avec un sens rare du portrait, elle rejoint le coeur d’une humanité blessée. Au fil de l’écoute, des rencontres multiples, à travers une parole inattendue, un geste ou un sourire, jaillissent patiemment tissées, toutes les raisons d’espérer encore.

Isabelle Le Bourgeois