Je suis en formation professionnelle pour accompagner des personnes dépendantes dans les gestes de la vie quotidienne dans un Foyer d’Accueil Médicalisé. Les personnes qui y vivent souffrent d’une maladie psychique. Beaucoup d’entre elles ont connu la vie sans domicile fixe. Une part importante de mon travail consiste à les accompagner pour leur toilette et pour l’entretien de leur chambre. Avant de frapper à la porte d’un(e) résident(e), je fais une brève prière pour vivre ce temps d’accompagnement avec Dieu. Je Lui demande son aide pour voir cette personne comme une créature de Dieu, en particulier quand la souffrance de la personne fait que l’accompagnement est difficile : refus de soin, agressivité, perte importante de la mémoire, trouble psychique envahissant… Avec certains, une relation de confiance s’est construite petit à petit. Cela a permis à quelques-un(e)s avec qui il m’était difficile de construire une relation de s’ouvrir à moi et de me montrer, pour un instant, quelque chose du plus beau de leur humanité. Je souhaite ouvrir la porte de l’Espérance chaque fois que j’entre dans la chambre d’une personne particulièrement fragile.