La formation

A celles qui expriment le désir de partager la vie et la mission des Auxiliatrices, un itinéraire est proposé.


La candidature

C’est un temps de connaissance mutuelle dont les modalités peuvent varier (par exemple partager la vie quotidienne d’une communauté pendant quelques semaines). Cette étape permet à la candidate de réfléchir sur sa vocation en lien avec l’Institut, de vérifier que la mission des Auxiliatrices correspond à ses aspirations et aptitudes.

Lire des témoignages…

Le noviciat

L’entrée au noviciat représente une rupture. Une distance est prise par rapport à la famille, aux amis, aux responsabilités antérieures. Il s’agit de laisser tout l’espace nécessaire pour vivre l’expérience spirituelle où se joue le choix premier de la personne du Christ.

L’Institut propose des moyens pour aider à la connaissance de soi, au discernement spirituel, à l’approfondissement d’une vocation d’Auxiliatrice : temps réguliers de prière personnelle et communautaire, vie de communauté, expérience de la vie selon les vœux, étude des Constitutions et de la tradition de l’Institut, connaissance de la dimension internationale…

Notre noviciat, situé à Cergy, accueille des novices venues de différents pays européens.


La profession temporaire

Au terme du noviciat, après les premiers vœux, s’ouvre la période de profession temporaire qui dure entre six et neuf ans. Durant cette période, on est envoyée dans un travail, des études, de nouvelles responsabilités et dans ce qui fait le réel d’une vie de sœur auxiliatrice. Il s’agit de parvenir à une unification intérieure à travers les multiples sollicitations de la vie.

Les vœux définitifs

Après quelques années d’expérimentation de la vie auxiliatrice, vient le moment de l’intégration définitive : au cours d’une célébration, la sœur s’engage pour toute sa vie à vivre selon les trois vœux de pauvreté, chasteté et obéissance à la suite du Christ et à la manière des Auxiliatrices.


Le troisième an

Puis, après plusieurs années de vie apostolique et communautaire, les Auxiliatrices bénéficient d’une nouvelle année de formation appelée traditionnellement troisième an. Durant cette année, elles refont les Exercices de Saint Ignace en 30 jours. Il s’agit en effet d’une reprise de l’expérience fondatrice du noviciat, mais chargée de tout ce que l’on a vécu depuis.