Nous sommes, comme beaucoup, très affectées par toutes les révélations que L’Arche internationale a rendues publiques, ce 22 février, sur Jean Vanier, fondateur de L’Arche. Nous sommes très tristes, et en colère aussi, pour toutes les personnes qui ont été victimes et pour toutes celles qui avaient une grande confiance en Jean Vanier. Nous trouvons très courageux la façon dont L’Arche avance dans un travail de vérité et cela nous donne aussi confiance pour l’avenir de L’Arche. Nous espérons, qu’appuyés sur cette œuvre douloureuse de clarification, L’Arche pourra continuer sa mission auprès des personnes ayant un handicap mental.

Nous vous encourageons à regarder sur KTO l’interview de Stephan Posner, responsable international.