« Soeurs de l’ombre » en Chine (film)

Lorsque Mgr Languillat, évêque en Chine, appelle les Auxiliatrices à partir à Shanghai pour collaborer à la mission avec les jésuites, elles répondent par un oui enthousiaste. C’était en août 1867, les Auxiliatrices n’existaient que depuis 11 ans… Elles y sont restées jusqu’à leur expulsion en 1953.

Sébastien Cassen a réalisé un film qui « lève le voile sur la portée et la valeur de l’œuvre missionnaire » de nombreuses religieuses qui ont été missionnaires dans l’ombre « dans le tumulte de l’Histoire »…

Le film nous fait voyager et découvrir la Chine successivement avec les Franciscaines Missionnaires de Marie, les Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul, les Petites Sœurs des Pauvres et enfin les Auxiliatrices (à la minute 39:09), avec le témoignage de sœur Marie-Odette.

« Les congrégations féminines ont été exclusivement à la rencontre du petit peuple au nom de la charité. Ces ordres religieux féminins, présents dans l’Empire du Milieu, ont ainsi apporté une aide très concrète aux malades, aux pauvres, aux enfants abandonnés, et aux réfugiés souvent au péril de leur vie. Chevilles ouvrières agissant en humanistes inconditionnelles, aussi discrètes que courageuses, ces ‘sœurs de l’ombre’ ont su apporter un témoignage profondément évangélique. »