Sur les traces de nos racines juives

Avec d’autres chrétiens « engagés dans le monde et en Église de diverses manières, [et partageant] le désir de mieux connaître les racines juives de notre foi chrétienne tout en renforçant les liens avec nos amis juifs », Agnès a fondé l’association Vie Chrétienne et Judaïsme.

Récit d’un événement récent

Le samedi 22 janvier, à 18h, la chapelle de La Barouillère a accueilli une Eucharistie anticipée du dimanche organisée par l’association Vie Chrétienne et Judaïsme dont le but est de proposer à des fidèles catholiques des moyens pour vivre leur foi en Jésus Christ, avec le souci du lien à la tradition juive et au peuple juif, dans le respect de la différence.

L’assemblée, qui réunissait des membres de l’association, des Auxiliatrices et deux amies, était présidée par le P. Thierry Vernet, responsable du Service Diocésain des Relations avec le Judaïsme (Paris).

« J’ai été heureuse de participer à cette Eucharistie Vie Chrétienne et Judaïsme. Le cadre était favorable car à la beauté du chœur s’ajoutait le bon réglage de l’éclairage et du son.
Mais l’essentiel était le contenu de la célébration. Ce dimanche de la Parole de Dieu a été voulu par le pape François comme une occasion ‘de renforcer les liens avec la communauté juive et de prier pour l’unité des chrétiens’ (Lettre apostolique Aperuit illis, 30 septembre 2019, n° 3). La liturgie proposait comme lectures des textes à propos desquels Thierry Vernet a montré combien il est riche d’explorer les correspondances entre les deux Testaments.
Les chants en hébreu mettaient l’assemblée en communion avec la communauté catholique hébréophone de Jérusalem.
Quant à Agnès et Christophe, placés en vis-à-vis, ils veillaient à ce que parole, musique et silence interviennent à leur juste place. »

Sr Christiane

Pour en savoir plus sur l’association :
https://www.viechretienneetjudaisme.org

À Nazareth, Jésus entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture.
On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.
Jésus referma le livre et se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. »

 

Ci-joint [cliquer ici] quelques éléments de compréhension pour faire le lien entre l’Évangile de ce dimanche (Luc 1, 1-4 ; 4, 14-21) et le texte prophétique qu’il cite (Isaïe 61, 1-2).