Bernadette vit dans le même quartier,  en « habitat groupé » composé de couples avec enfants, d’un prêtre et d’une  autre religieuse. Elle est membre de l’association Isala qui lutte contre l’exploitation des êtres humains, particulièrement la prostitution. Elle fait de l’information et de la prévention dans les écoles.